4/10 Dys & SDE

 

What If School Creates DYSlexia?

Some dyslexics never develop a reading problem, while others will struggle all their lives. What if School is what makes all the difference – but not in the way people think!

Read the full e-book HERE  free to read for Dyslexia week 4th-11th October, so please SHARE with anyone who might benefit!

What about Dyslexia in Self-Directed Education?
Et si on parlait de dyslexie dans un contexte d’apprentissages autodirigés?
https://www.youtube.com/channel/UCNnZ_RzqFczLl08sYMYyuyg

Talking about Dyslexia!
A conversation between Justine Mc Conville et Lynn Chambers

EN Reading specialists Justine McConville and Lynn Chambers explore some challenging insights into remedial work for dyslexia, and consider the consequences of the usual practice of imposing ‘help’ as opposed to working with consent.
FR Justine McConville, spécialiste de la lecture, et Lynn Chambers explorent des perspectives stimulantes sur le travail de remédiation de la dyslexie et examinent les conséquences de la pratique habituelle qui consiste à imposer une “aide” au lieu de travailler avec le consentement.

Learning to read!
A conversation between Dr Ramroop and Je’anna Clements

EN Studying the way that young people teach themselves to read has given Dr Ramroop insights that are also useful for understanding how reading struggles might develop variably in cases of dyslexia. You can read here paper, Natural Learning in the South African Context: a Critical Analysis here http://ulspace.ul.ac.za/bitstream/han…
FR L’étude de la façon dont les jeunes s’apprennent à lire a donné au Dr Ramroop des indications qui sont également utiles pour comprendre comment les difficultés de lecture peuvent évoluer de façon variable dans les cas de dyslexie. Vous pouvez lire sa thèse, Natural Learning in the South African Context : a Critical Analysis (Apprentissage naturel dans le contexte sud-africain : une analyse critique) ici http://ulspace.ul.ac.za/bitstream/han…

Et si on parlait de dyslexie
avec Gwenaëlle (mère), Florine (fille) et Aurélia Perrin (orthophoniste)
FR Florine 19 ans témoigne de son parcours avec une dyslexie très sévère dans un contexte familial permettant les apprentissages autodirigés.
Gwenaëlle, sa maman nous raconte son accompagnement. Il s’ensuit un dialogue avec leur orthophoniste Aurelia Perrin pour avoir son point de vue et aussi sur la nécessité de remédier ou pas et de quelle manière.
EN Florine, 19 years old, testifies about her journey with very severe dyslexia in a family context allowing self-directed learning.
Gwenaëlle, her mother tells us about her support. There follows a dialogue with their speech therapist Aurelia Perrin to get her point of view and also on the need to remedy or not and in what way
. (Translation in progress)

Learning to read freely in a State School…
Apprendre à lire librement dans une école publique…
FR Au cours d’une carrière d’instituteur dans une classe unique de l’Education nationale en France, dans laquelle tous les groupes d’âges étaient mélangés, Bernard Collot a exploré et étudié comment les enfants se construisent cognitivement et socialement dans la liberté d’être et de faire et par voie de conséquence dans l’informel. En 30 ans ls dyslexiques sont passés inaperçus et tous ses élèves savaient lire en arrivant au secondaire.
EN During his career as a teacher in a one-class school, where all ages were mixed, at the national Education in France, Bernard Collot explored and studied how children develop cognitively and socially given the freedom of being themselves, and as a consequence of informal learning. In 30 years he did not notice a single case of dyslexia and all his pupils reached secondary level able to read.

Et si on parlait de dyslexie avec Cynthia Lésignac
Talking about dyslexia with Cynthia Lésignac 
FR En devenant prof de français dans un lycée professionnel, Cynthia constate que les jeunes s’y retrouvent faute de choix, pour la plupart ils ne savent pas lire bien qu’ils soient tous passés par la case “orthophoniste”. Dyslexique elle-même, elle s’interroge sur leurs cas particuliers et comment y remédier en nous racontant aussi son histoire. En texte aussi ici Lesignac_la voie directe
EN When Cynthia became a French teacher in a vocational high school, she noticed that the young people ended up there by the lack of choice, most of them couldn’t read even though they had all gone through the “speech therapist” stage. Dyslexic herself, she wonders about their particular cases and how to remedy it by telling also her story.

Apprendre à lire avec Dominique Vachelard
FR Dominique Vachelard est membre de l’A.F.L. (Association Française pour la Lecture), qui s’attache depuis 25 ans à promouvoir la voie directe comme seul mode véritablement efficient de lecture. Il est aussi enseignant dans une école élémentaire et témoigne de sa pratique particulière dans cette présentation tout en nous invitant à réfléchir activement sur le sujet. En texte aussi ici Dominique Vachelard – Acte lexique
Il utilise aussi de plus en plus le roman comme moyen de communication autour d’une autre école:
“SCHIZO”, roman, Publiwiz, Paris, décembre 2019
“Idées reçues sur l’école et les savoirs”, essai, éditions Akki, septembre 2020
“Les mondes parallèles”, roman, éditions Akki, septembre 2020
EN Dominique Vachelard is a member of the A.F.L. (Association Française pour la Lecture), which for 25 years has been promoting the direct method as the only truly efficient way to read. He is also a teacher in a primary school and testifies to his particular practice in this presentation while inviting us to reflect actively on the subject. In this video he demonstrates that reading is above all cultural. Reading comprehension derives for 80% from culture, the rest can be learned with a reading method but it is not the most important.

 

🙏
Nous remercions tout particulièrement Jean-Pierre Lepri, Xavier Sauvage et l’équipe de GréA La Vie Groupe de Réflexion sur Eduquer et Apprendre ainsi que les orateurs pour la mise à disposition des présentations de Cynthia Lésignac et de Dominique Vachelard filmés lors du séminaire sur la lecture à Figeac en mai 2018. Pour approfondir le sujet, voici quelques ressources supplémentaires parmi bien d’autres disponibles sur le site www.education-authentique.org

A télécharger aussi:
Lire se livre- Apprendre à lire
Lire se livre – Eclats de lire
Dyslexie


A lire aussi:

Archives Freinet sur la dyslexie

Mais, et c’est là la nouveauté, si nous supprimons le Devoir-lire, si, par notre méthode naturelle, l’enfant apprend à lire et à écrire comme il apprend à parler, le drame qui accable l’enfant disparaîtra. L’enfant ne sera pas dyslexique. C’est pourquoi nous nous faisons fort de démontrer par l’expérience qu’on ne fait pas de dyslexiques dans les classes Freinet” (Célestin Freinet 1965)